fbpx
Arrivez-vous toujours à vous comprendre?
Geneviève Raymond

La communication joue un rôle essentiel dans toutes les sphères de ma vie, que ce soit en tant que professionnelle, en tant que maman, épouse ou même en tant que confidente. Et c’est pour cela que je me suis toujours intéressée à ce qui se passe entre deux personnes lorsqu’elles communiquent.

Pourtant, il m’est arrivé d’être surprise en me rendant compte que mes propos étaient mal interprétés. Vous me direz que c’est normal de ne pas être compris de tous ! C’est normal que nous ne comprenions pas toujours les autres !


Pourquoi avec certaines personnes, il m’est facile de communiquer et pourquoi avec d’autres personnes il me faut aller puiser dans mes réserves d’énergies pour terminer mes échanges ?

Ce sont des personnes chouettes et géniales, pourtant , avec elles, la communication est moins fluide. Je dois reformuler mon message de différentes façons et encore je ne suis pas certaine que nous nous sommes compris.

Qui ne s’est jamais dit : « c’est incroyable, je viens de rencontrer une personne, et j’ai l’impression de la connaître depuis 20 ans ! » ou bien : « décidément, nous ne sommes pas du tout sur la même longueur d’onde ! ».

Bien se faire comprendre

J’ai découvert, en cherchant à améliorer ma communication, que lorsque nous souhaitons nous faire comprendre, nous utilisons un mode de communication que nous pensons adapter à l’autre . Mes expériences m’ont enseigné que ce n’est pas parce que j’ai transmis un message, qu’il est toujours bien compris ou correctement interprété.

Le plus compliqué dans la communication n’est ni le message, ni la technique, mais plutôt comment elle est reçue par mon interlocuteur.

Entre ce que je pense,
ce que je veux dire,
ce que je crois dire,
ce que je dis.

Entre ce que vous voulez entendre,
ce que vous entendez,
ce que vous croyez en comprendre,
ce que vous voulez comprendre et
ce que vous comprenez.

Il y a au moins neuf possibilités de ne pas nous comprendre. Mais, s’il vous plaît, essayons quand même!

Bernard Weber

En lisant les travaux de Paul Ware, psychologue clinicien américain, j’ai eu une révélation. C’est à ce moment que j’ai découvert des clés pour mieux gérer mes interactions, mes échanges et ma communication.

Les portes de la communication

Paul Ware s’est rendu compte que la qualité de la communication dépend de la manière dont nous l’utilisons pour entrer en relation avec les autres. Chacun de nous privilégie un mode d’entrée en relation avec l’autre soit par la pensée, par l’émotion ou par l’action.

Il les appelle les « Portes de la communication ». Rappelez-vous, nous utilisons généralement un mode de communication que nous croyons adapté à l’autre.

Vous pouvez imaginer mon enthousiasme ! Je venais de découvrir qu’il existe une façon très simple de reconnaître la communication qui est la plus adaptée à mon interlocuteur.

Paul Ware découvre que chaque individu accède plus ou moins consciemment à 3 parties de lui-même: la pensée, le ressenti et les comportements.

Je les présente en formation comme étant : Tête, Cœur & Corps.

  1. Porte de la pensée: J’analyse d’abord /Je juge d’abord
    c’est celle qui nous permet de penser, d’analyser, de croire, de savoir.
  2. Porte des émotions (ressentis): Je ressens d’abord
    c’est celle qui nous fait sentir et ressentir les choses, percevoir au travers des émotions et des sensations : j’ai peur, je suis heureux, je me sens bien, ça me fait mal, j’ai froid, etc…
  3. Porte des comportements: J’agis d’abord/ Je réagis d’abord/ J’imagine d’abord c’est celle qui nous permet d’agir, de bouger, de faire. Ce sont tous nos comportements externes qui sont exprimés.

Chacune de ces 3 portes sont présentes en nous. Nous passons à un instant donné par une de ces trois « portes » que ce soit pour réfléchir, ressentir ou agir.

Cependant, nous privilégions l’une d’elles, certains réfléchissent avant de ressentir puis expérimentent. D’autres expérimentent, analysent le résultat et ressentent enfin. D’autres écoutent ce qu’ils ressentent avant de se faire une opinion puis expérimentent.

Découvrir l’existence de ces portes m’a fait prendre conscience du pourquoi certaines de mes interactions étaient un succès et d’autres étaient plutôt un échec .

Il m’arrivait parfois d’appréhender mes échanges avec certaines personnes, je me sentais maladroite ou inconfortable. Comment éviter les incompréhensions, les frustrations ou les malentendus?

Hourra, j’avais enfin des clés pour aborder l’autre facilement, pour mener un dialogue fluide et satisfaisant.

Pour communiquer efficacement, il me suffit de “CHOISIR” la bonne porte.

Je dois choisir :

  • De montrer de l’empathie à celui qui est dans l’émotion.
  • D’informer/questionner/échanger des idées avec celui qui est dans la pensée.
  • D’agir avec celui qui est dans l’action.

Comment reconnaître les portes de la communication ?

La porte de communication utilisée par notre interlocuteur se reconnaît entre autres au vocabulaire qu’il utilise.

● Vocabulaire de la pensée : « je pense que… » « il serait logique de…» « je souhaite comprendre… »
● Vocabulaire de l’émotion : « j’aime quand… » « ce qui me plaît… » «ce qui m’inquiète… »
● Vocabulaire de l’action : « je sais ce qu’il faut faire… » « je veux modifier… » « je dois agir … »

En ne tenant pas compte de ces informations précieuses que me partage mon interlocuteur, je prends le risque que mon message ne soit pas entendu à 100%.

Par exemple : Si je m’adresse à un ami qui est sur le registre (porte) de l’action, et que je lui demande ce qu’il pense ou ce qu’il ressent, je risque de le rendre inconfortable. Il serait préférable que je lui demande « Comment le ferais-tu ? » ou « Que ferais-tu ? » cela aurait beaucoup plus de sens pour lui.

La provenance des malentendus

J’ai cessé de croire que ce sont les autres qui pensent mal ou agissent mal ou ressentent mal les choses. Je comprends mieux maintenant d’où viennent ces petites incompréhensions et frustrations du quotidien. La plupart des malentendus ou des conflits sont dus au fait que nous ne communiquons pas à partir du même registre (porte).

Selon George Bernard Shaw « Le plus grand problème de la communication est l’illusion qu’elle a eu lieu ». Heureusement, communiquer efficacement ça s’apprend !!

Il y a bien une chose que l’on fait chaque jour et pourtant on ne nous l’a jamais appris : se faire comprendre. Il n’est jamais trop tard pour développer nos aptitudes de communications interpersonnelles.

Je propose en formation de découvrir la spécificité de chacun, d’apprendre à
communiquer efficacement en toutes circonstances, de créer de l’harmonie dans
vos relations, de prévenir et désamorcer les conflits avant même leur apparition.

Pour se comprendre, il faut se parler et il existe des outils incroyables pour y
parvenir.

Votre formatrice en spécialisée en communication
Geneviève Raymond

Cybèle Espace Bien-être
+ posts

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!

Date de publication :

  • 26 Juil, 2022
  • © École internationale d’accompagnement Cybèle Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés.

    Commentaires

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Autres articles

    Pin It on Pinterest

    Share This
    CAD
    EUR
    CHF
    CAD
    EUR
    CHF