fbpx
Déléguer : l’œuf ou la poule?

Quand on veut déléguer, ça prend de l’argent.

Quand on veut faire de l’argent, ça prend du temps.

Quand on veut avoir du temps, faut déléguer.

 

Donc, c’est l’œuf ou la poule!

 

Comment on s’en sort maintenant?

 

La première chose à faire, c’est de faire l’inventaire de toutes les tâches qu’on fait quand on est entrepreneur. Je dis bien toutes. Toutes. Toutes. Poster une lettre c’est une tâche. Écrire un courriel, s’en est une autre. Toutes.

 

La deuxième chose, ce serait de noter combien de temps ça nous prend pour faire chacune de ces tâches, disons, sur une semaine. Et si on veut vraiment faire l’exercice pour vrai, on le fait sur un mois.

 

Ensuite, on regarde où on perd le plus de temps. Vous savez, chacun a sa propre zone de génie. Mais on a aussi notre zone de compétences et d’excellence, tout comme on a une zone d’incompétences…. Oui oui, on a tous une zone d’incompétences. Vous savez, comme le visuel que vous essayez de créer pour votre super promo de la semaine prochaine et que vous prenez 4 heures à faire? Et bien, une pro d’un logiciel comme Canva par exemple pourrait vous le faire en 30 minutes. Vous avez bien lu… 30 minutes.

 

Et BAM! Tout à coup, vous venez de sauver 4 heures que vous pouvez monétiser en rencontrant des clients, produisant des produits ou toute autre tâche qui rapportera de l’argent à votre entreprise. Et là, vous aurez l’argent pour payer la personne qui aura pris 30 minutes pour créer votre visuel pour votre promo de la semaine prochaine.

 

Vous avez besoin d’un autre exemple?

La comptabilité… Beurk! Moi je déteste ça. Je peux passer des heures à regarder les chiffres sans trop savoir quoi faire avec, où les envoyer… Mais je sais que ma comptable elle fait ça presque les yeux fermés et que ce qui me prend des heures à comprendre, elle, elle le fait en quelques minutes…

 

Mais attention…

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’on ne délègue pas tout, tout d’un coup. Parce que c’est là que ça coûte cher. Pas parce qu’on a beaucoup d’heures à payer. C’est juste parce qu’on n’est pas prêt à le faire. Déléguer, c’est comme faire garder son bébé par un inconnu. Ça prend un minimum de préparation et une certaine confiance. Il faut montrer à la personne où sont les couches et les biberons, pourquoi on veut que notre bébé se couche tôt, etc. C’est la même chose quand on délègue. Et tout ça, vous pouvez l’apprendre dans la formation Déléguer pour Prospérer que vous retrouverez dans la Faculté des entrepreneurs. Être bien préparé à déléguer, c’est faire garder son bébé avec confiance!

 

 

Audrey St-Gelais
Formatrice: Déléguer pour prospérer | + posts

Issue du milieu corporatif, plus précisément dans le milieu juridique où j'y ai été adjointe pendant près de 20 ans, j'ai pendant les 12 dernières années, été coordonnatrice de mon équipe de travail.

Formatrice :
- Déléguer pour prospérer : https://cybeleespacebienetre.com/produit/deleguer-pour-prosperer/

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!

Date de publication :

  • 11 Oct, 2021
  • © École internationale d’accompagnement Cybèle Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés.

    Commentaires

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Autres articles

    L’intelligence du cœur

    L’intelligence du cœur

    L'intelligence du cœur : Favoriser l’épanouissement de l’enfant c’est travailler avec lui,  l'estime de soi , la...

    lire plus

    Pin It on Pinterest

    Share This
    CAD
    EUR
    CHF
    CAD
    EUR
    CHF